︎

︎


01. Préparer le crin

Avant de produire la brosse, il faut préparer le crin.
Broustoù peut le préparer grâce à un savoir-faire transmis par l'ancien propriétaire de la Manufacture Française du Crin, aujourd'hui fermé, et sa fille. En contact avec la SFET (Société Française des Équidés de Travail), Broustoù peut se lancer. Pas besoin de tuer un cheval pour prélever son crin: il est récolté auprès d’éleveurs sur des chevaux en bonne santé, puis il est lavé avec des produits naturels, peigné, étuvé et mis ''au carré'', c'est-à-dire attaché bien droit en botte et coupé à chaque extrémité.
Le crin est une fibre naturelle à propriétés multiples qui peut être tissée ou encore cardée pour rembourrer les sièges des tapissiers ou les matelas des matelassiers. La technique utilisée ici permet de préparer le crin pour les brosses, le tissage ou la bijouterie. L’atelier se base à Guidel, en Bretagne.